Le Projet de MSP

Vous êtes curieux de connaître notre projet? Son avancement? Nous vous expliquons tout!

Le contexte :
La population des communes de Taulé, Henvic et Locquénolé est d’environ 5 100 habitants en 2015, en croissance depuis 1975. L’indice de vieillissement (98) est bien supérieur à la moyenne Bretonne (86) ou nationale (77).

Le Pays de Morlaix, à l’instar de nombreux autres secteurs souffre du manque de professionnels de santé et notamment de médecins généralistes. Ce déficit tend à se creuser avec les récents départs en retraite.
En juin 2018, les communes de Taulé, Henvic et Locquénolé ont été définies comme Zone d’Action Complémentaire par l’ARS en termes d’offre de soins pour les médecins. A titre d’information, en septembre 2019 et avec l’installation des Drs Blondiau et Oishi auprès du Dr Garlantezec (soit 3 médecins) la densité en médecins généralistes pour 10 000 habitants n’excède pas 5,9. Cette densité est de 9,7 pour le Finistère et 9,0 pour la France. La présence de 4 médecins généraliste sur le territoire (Henvic, Taulé, Locquénolé) ferait remonter cette densité à 7,8, soit plus favorable, mais restant malgré tout inférieure aux autres échelles géographiques de comparaison. Ces données sont à prendre en compte pour comprendre les limites dans l’offre de soins aux territoires alentours. Un médecin généraliste a en moyenne 874 patients dans sa patientèle (chiffres CNOM 2015).

Henvic a été la première commune impactée par la pénurie de médecin. Dès 2016, année du départ en retraite de leur médecin généraliste, les professionnels de santé du territoire se sont constitués en association. Ces derniers ont redoublé d’effort afin de recruter de nouveaux médecins, en participant notamment au “généraliste dating” à la faculté de médecine de Brest à la rencontre des futurs diplômés. La perspective du départ à la retraite du Dr Garlantezec, exerçant à Taulé, nécessitait d’aborder la question avec une vision plus large que simplement communale.

C’est à l’occasion de rencontres lors de soirées de formations médicales continues (sur Morlaix) et avec le bouche-à-oreille provoqué par les efforts des communautés Henvicoise et Taulésiennes que nous, médecins, avons pu nous projeter sur ce territoire. Les rencontres avec les professionnels de santé du territoire Henvic-Taulé-Locquénolé (HTL) ont commencé début 2018. Nous avions comme projet de travailler en pluridisciplinarité. Enthousiasmés à l’idée d’échanger et de travailler avec les différentes professions de santé nous souhaitions exercer sous le format de MSP (Maison de santé Pluriprofessionnelle).

Quel est l’intérêt de travailler sous ce format là?

Du côté des professionnels :
Ce format facilite les échanges entre nous. Nous partagerons un logiciel “patient” (avec accès au dossier règlementé afin de garantir le secret professionnel). Nous organiserons mensuellement des temps d’échanges afin de discuter des prises en charges complexes. Ce temps de parole est essentiel dans la prise en charge de nos patients et permet à chacun de partager ses impressions, ses alertes ou sa propre expertise selon son domaine de compétence. Ce travail en commun peut aussi prendre la forme de “protocoles”, ceux-ci ont pour but de répondre aux problèmes récurrents pouvant être rencontrés par chacun des professionnels de santé. Une modalité de réponse discutée en amont et validée collégialement permet de sécuriser chacun dans sa pratique et d’améliorer la prise en charge de nos patients. Nous souhaitons à terme organiser des journées de prévention au pôle de santé, des séances d’éducation thérapeutique pour nos patients diabétiques par exemple.
Ces temps d’échange, de travail en commun, en plus de nos horaires respectifs de travail, sont indemnisés via une rémunération de l’assurance maladie. Cette rémunération servira notamment à financer les formations de type DU ou capacités que chacun de nous souhaiterait entreprendre. Ces formations peuvent concerner les infirmièr(e)s (formation plaies et cicatrisations, éducation thérapeutique, hypnose etc.) mais aussi les kinésithérapeutes, médecins ou toute autre profession de santé exerçant au sein du collectif.
Nous souhaitons que chacun de nous puisse exercer son métier dans les meilleurs conditions possible, en sécurité selon les données acquises de la science, tout en apportant une réponse adaptée aux besoins de nos patients.

Les activités de type ateliers, journées de prévention seront publiées dans l’onglet “activité du pôle”

Du côté des patients :
L’objectif de ce travail en commun est avant tout d’améliorer la réponse aux besoins en santé de nos patients. Nous souhaitons à terme diversifier notre offre de soins ainsi qu’inviter d’autres professions de santé à nous rejoindre dans notre aventure. Nous partons de zéro et avons tout à faire mais ça vaut le coup!

Concrètement, sous quel forme?

Nous souhaitions offrir une réponse optimale à tous les habitants du territoire HTL. Nous souhaitions également exercer au sein d’une même structure afin de faciliter nos échanges mais également faciliter l’accès aux différents professionnels par nos patients. Nous avons décidé d’un commun accord de créer le projet immobilier sur la commune de Taulé. Le terrain derrière la pharmacie était tout trouvé.

Nous souhaitions par ailleurs que chacun des intervenants (Mairies d’Henvic et Taulé) puissent participer au projet. Encore une fois nous voulions passer outre la notion de territoire “communal”. Les mairies d’Henvic et Taulé ont donc travaillé ensembles à trouver un cadre juridique permettant cet investissement commun. Malheureusement, devant l’absence de réponse des institutions (Ministère de la cohésion des territoires..) ce cadre juridique ne trouvera pas de forme et c’est la commune de Taulé qui prendra en charge ce projet immobilier avec l’appui financier de diverses institutions. Ce projet immobilier en cours d’élaboration ne devant pas ralentir notre motivation, la commune d’Henvic a lancé la construction d’une maison médicale (lotissement Ty Fourn) afin de permettre à deux médecins parmi nous de s’installer rapidement. Ils seront rejoints par Mme Sibiril, diététicienne.

En parallèle, nous autres professionnels de santé avons pu avancer sur notre projet de santé. A cette occasion nous mesurons l’engagement et le travail conséquent de Corinne Quéau (IDE et présidente de l’association Santé HTL). Nous avons rencontré les représentants de l’ARS puis nous sommes faits accompagnés par un bureau d’étude et de conseils en santé publique (Icône Médiation Santé). Pour faire simple, un projet de santé est une liasse mettant en valeur notre engagement, expliquant notre démarche, nos projets de prises en charge, nos idées de protocoles et la manière avec laquelle nous allons travailler ensemble. Ce document doit ensuite être validé par l’ARS pour pouvoir recevoir l’appellation MSP.

A ce jour, le projet de santé est entièrement rédigé et sera accepté et validé par l’ARS sous peu.
Nous pourrons débuter nos projets communs dès notre installation définitive. Evidemment, le travail en pluridisciplinarité et les temps d’échange qu’il comporte seront facilités et optimisés dés la livraison de la maison de santé sur Taulé. Cette dernière devrait voir le jour, nous l’espérons, deuxième semestre 2022.

Nous restons également ouverts aux suggestions et propositions de nos patients si celles-ci permettent d’améliorer la qualité et l’accès aux soins du plus grand nombre. Cette page sera mis à jour régulièrement, en toute transparence, afin d’apporter les réponses aux questions concernant notre projet de santé.

Les professionnels de santé,
rédacteur : Dr Leger R.